la langue arabe, une langue communautaire?

Pourquoi l’enseignement de la langue arabe suscite autant la polémique ?

Faisons un rapide état des lieux de l’enseignement de l’arabe en France.

ta, la troisieme lettre de l'alphabet arabe
Après une vive polémique autour de l’enseignement de la langue arabe dès le cours préparatoire, Najat Vallaud Belkacem a annoncé que la réforme s’appliquera dès la rentrée scolaire 2016.Cette polémique a été lancée par la droite et l’extrême droite qui agitaient comme à l’accoutumée des menaces de communautarisme et de repli identitaire.

Rappelons tout d’abord que l’arabe n’est pas un simple dialecte, c’est la langue officielle de 26 états en Afrique et dans la péninsule arabique, soit 430 millions d’habitants.
Elle est enseignée en France depuis François 1er et à l’institut national des langues et civilisations orientales depuis 1795 dans le but de former des arabisants pour des raisons diplomatiques, économiques et idéologiques.
Elle doit actuellement répondre à un grand enjeu économique et commercial : le monde arabe est notre premier partenaire d’échanges économiques alors qu’à l’école primaire, l’arabe représente moins de 0,1 % des initiations aux langues étrangères, très loin derrière l’anglais (95 %) et l’allemand.
De plus en France, il y a une forte demande pour l’enseignement de cette langue mais la plupart des parents d’élèves se détournent du service public laïc faute de moyens mis en œuvre.
Je me souviens dans les années 80 que mon père nous amenait en voiture avec mes frères pour prendre des cours d’arabe dans le local d’une cité HLM de notre ville en banlieue parisienne.
Trente ans après, ce sont les mosquées et associations cultuelles qui ont pris le relais dans l’enseignement de la langue.
L’éducation nationale n’a aucun contrôle sur ces structures et on estime, sans avoir de chiffre exact, qu’au moins 65000 enfants les fréquentent.
C’est donc l’absence d’enseignement de l’arabe par l’état qui crée un risque de communautarisme !
En 2006, J’avais fréquenté pendant quelques semaines une association cultuelle du 18e qui proposait des cours d’arabe littéraire pour débutant, je n’avais pas pu m’inscrire à un centre culturel de Paris car je m’y étais pris trop tard.
Ce qui m’a surpris et personnellement gêné c’est la séparation des sexes dans la classe, chose à laquelle je n’étais pas du tout habitué à l’école de la république.
En plus de cela la méthode d’apprentissage ne me convenait pas du tout, pour moi ce n’était pas une expérience positive.
Dans quel type de structure avez-vous pris des cours d’arabe ?
Quel retour d’expérience pouvez-vous nous faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top
Telechargez maintenant
mes meilleurs plans
pour apprendre l'arabe gratuitement !
TELECHARGEZ ICI
nous ne partageons jamais votre email
close-link
lettre alif de l
telechargez votre vidéo gratuite!
 pour apprendre l'alphabet arabe à votre rythme
Telechargez
close-image