quelle langue arabe apprendre ?

Apprendre la langue arabe

Arabe standard moderne, arabe littéraire, arabe dialectal, quelle est la différence ?

7a la sixième lettre de l'alphabet arabeEn faisant des recherches sur internet sur la langue arabe, vous êtes sûrement tombé sur l’un de ces termes et vous ne vous attendiez sûrement pas à une telle variété de langues arabes !
Du coup vous vous sentez soudainement perdu car vous ne savez pas laquelle privilégier et vous êtes peut-être à deux doigts d’abandonner l’apprentissage de l’arabe car cela ajoute de la confusion dans votre démarche.
Ne partez surtout pas, je vais vous aider à y voir plus clair ! 🙂

Alors, laquelle de ces langues choisir quand on veut apprendre l’arabe ?

Origine de la langue arabe

Apparue il y a plus de 1500 ans maintenant, l’ arabe, اَلْعَرَبِيَّة [al’arabiyya] est une langue sémitique au même titre que l’hébreu ou l’araméen, elle est parlée par plus de 300 millions de personnes, elle est également la langue liturgique -religieuse- des musulmans mais aussi des chrétiens d’orient qui lisent la bible et célèbrent la messe en arabe.
Géographiquement, elle est originaire de la péninsule arabique, elle y devient lors de la révélation de l’islam, la langue du Coran.

Imaginez que la langue arabe était la langue véhiculaire parlée dans toutes les contrées où l’islam s’étendait !

arabe standard moderne ou arabe littéraire ?

En fait, ces deux termes veulent dire exactement la même chose même si on peut se demander pourquoi il y a en deux.

j’ai remarqué cependant que le terme « arabe standard moderne » était  le plus souvent employé dans les méthodes de langues comme l’Arabe sans peine d’Assimil, l’Arabe en 40 leçons de Boutros Hallaq ou Manuel d’arabe moderne de Luc-Willy Deheuvels tandis que l’INALCO  emploie l’arabe littéral sur son site internet, ce qui revient à dire arabe littéraire.

Pour finir, sur Google, j’ai noté qu’il y avait plus de recherches sur le terme arabe standard moderne (823 000 ) que sur arabe littéraire (695 000 ).

Cette appellation d’arabe standard moderne est donnée à une variante moderne de la langue arabe enseignée dans les écoles contemporaines, par opposition à l’arabe classique ancien.
C’est l’arabe standard qui est dispensé en France dans les écoles primaires depuis peu – merci Najat :)- lycées, universités, grandes écoles et également sur arabe5minutes 😉
Dans le monde arabe, c’est la langue qui enseignée à l’école et dans les universités, c’est l’arabe des médias écrits et du numériques, des débats -sur Al Jazeera par exemple -, des discours officiels, du droit, de la littérature et de la poésie.
Les enfants du monde arabe apprennent cette langue à l’école qui s’ajoute alors à leur dialecte local.
La version orale de l’arabe standard est utilisée partout dans le monde arabe, c’est-à-dire dans plus de vingt pays, chose qu’on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde !
Pour la petite histoire, le Tchad qui n’est pas un pays arabe, utilise majoritairement l’arabe !
Il est aussi utilisé en Afghanistan, Iran, Israël (où l’arabe et l’hébreu sont conjointement langues officielles) ou Nigéria mais minoritairement.

L’arabe dialectal, kesako ?

(العربية الدّارجة, al-ʿarabiyyah ad-dārijah)
C’est un dialecte propre à chaque pays du monde arabe qui découle d’une influence mutuelle entre l’arabe et les langues locales avec l’apparition de nouveaux mots ou de nouvelles tournures.

Le point de départ de cette influence est l’expansion de l’Islam dans les régions qu’elle a conquises, j’ai récemment appris que le Maltais comprenais des mots arabes ainsi que le Sicilien.
Sauf que sur le terrain, cela peut se  traduire par une totale incompréhension entre un Marocain et un Libanais par exemple !
J’ai vécu cette expérience lorsque je me suis rendu à Beyrouth avec des amis en essayant de parler le Marocain avec des locaux, heureusement j’avais pris quelques cours de Libanais avant de voyager 
Mais j’aurai très bien pu parler en arabe standard avec les Libanais, c’est juste que je souhaitais m’amuser à parler le dialecte local.
Dans la pratique, plus la distance qui sépare deux populations est grande moins ils pourront se comprendre.
Par exemple, un Libanais comprendra facilement un Syrien mais difficilement un Algérien.
De plus la particularité des dialectes arabes, bien que vivants et dynamiques, c’est qu’ils restent principalement utilisés à l’oral pour communiquer dans la vie quotidienne.

Et maintenant, quelle langue arabe apprendre ?

après vous avoir débroussaillé le terrain, c’est à vous de jouer maintenant !

En effet tout dépend de votre but, de votre projet , à partir de là vous choisirez l’arabe standard ou bien un dialecte arabe particulier.

Par exemple, si vous projeter de vivre dans un pays arabe, le plus pertinent serait d’apprendre le dialecte local comme le Tunisien ou l’Égyptien.

Par contre, si vous votre but est de lire et comprendre les écrits tels que les journaux, les livres ou le Coran ou bien écouter et comprendre les chaines d’information arabes, faire ses études dans un pays arabe, apprenez l’arabe standard.

Mon expérience personnelle

Pour ma part j’ai un niveau intermédiaire en arabe Marocain (darija) et en Chleuh qui est une des trois langues berbères du Maroc, j’avais plutôt besoin de pratiquer l’arabe standard.

J’ai pris des cours dans différentes écoles de Paris et j’ai eue l’occasion de rencontrer des arabophones qui souhaitaient comprendre le Coran, mais aussi des francophones qui pour des raisons professionnelles ou personnelles se rendaient régulièrement dans les pays arabe.

Ainsi, je me rappelle avoir étudié avec Armelle une journaliste qui se rendait souvent en Égypte ou avec un autre qui allait enquêter en Irak ou bien Stéphanie chercheuse en linguistique spécialisée dans le chleuh -qui est ma langue natale- qui se rendait régulièrement dans le sud du Maroc.

Je ne me rappelle plus du nom de cette Mexicaine rencontrée au centre culturel Égyptien qui était subjuguée par la langue et la calligraphie arabe.

Il y a aussi Najah, Ouassila et Charles qui par la suite sont devenus mes amis et que j’ai connu au centre culturel Syrien il y a dix ans maintenant !

Comme vous le voyez il y a une multitudes de raisons pour apprendre l’arabe et ce qui m’a poussé à prendre des cours d’arabe c’était la frustration de ne pas comprendre ce qui se disait sur les chaînes arabes satellitaires, de ne pas comprendre la signification des sourates du Coran mais aussi les paroles des chansons d’Oum Kaltoum, Faïrouz à Kadem Saher et les poèmes de Mahmoud Darwich.

Je me souviens que, lors de mes vacances d’été au Maroc, je rapportais souvent des journaux en arabe comme « al sharq al awsat » mais je n’arrivait pas à déchiffrer les mots qui ne sont pas vocalisés, j’étais tout de même en admiration devant la beauté du style des lettres employées !

 

Et vous ?

Quelle langue arabe avez-vous choisie et pourquoi ?

A vos claviers ! 😉

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top
Telechargez maintenant
mes meilleurs plans
pour apprendre l'arabe gratuitement !
TELECHARGEZ ICI
nous ne partageons jamais votre email
close-link
lettre alif de l
telechargez votre vidéo gratuite!
 pour apprendre l'alphabet arabe à votre rythme
Telechargez
close-image